À propos

Dr Gilles Desaulniers

Gynécologue
M.D., C.S.P.Q., F.R.C.S.(C), F.A.C.O.G., A.C.G.E.

DIPLÔMES, LICENCES ET COMPÉTENCES

  • Diplôme de Médecine de l'Université de Montréal, en 1972.
  • Licence du Conseil Médical du Canada (L.C.M.C.), en 1973.
  • Spécialité en Obstétrique-Gynécologie, à l'Université de Montréal, en 1977.
  • Sur-spécialité en Endocrinologie et Médecine de la Reproduction, de l'Hôpital Notre-Dame de Montréal, de 1977 à 1978.
  • Diplôme de spécialiste en Obstétrique-Gynécologie de la Province de Québec, en 1978
  • Diplôme de spécialiste du Collège Royal des Médecins et Chirurgiens du Canada, en 1978.
  • Fellow de la Société des Obstétriciens-Gynécologues du Canada, en 1994.
  • Fellow de l’American College of Obstetrics and Gynaecology, en 1996.
  • Certificat en chirurgie laparoscopique et en chirurgie hystéroscopique avancées, de l'Accreditation Council of Gynaecologic Endoscopy, en 1996. 

PRATIQUE MÉDICALE ET UNIVERSITAIRE

  • Pratique de la spécialité d’Obstétrique-Gynécologie, à l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, de 1978 à 2003.
  • Pratique de la spécialité de Gynécologie, à l'Hôpital Notre-Dame de l’Espérance, de Ville Saint-Laurent, de 1980 à 1996.
  • Pratique de la spécialité d’Obstétrique-Gynécologie, à l'Hôpital Notre-Dame, maintenant le Centre Hospitalier Universitaire de Montréal (C.H.U.M), de 1992 à 2000.
  • Pratique de la spécialité de Gynécologie au Centre hospitalier Fleury, maintenant membre du C.I.U.S.S.S. du Nord-de-l'île-de Montréal, de 1994 à aujourd’hui.
  • Chef du service de gynécologie, de 1990 à 2003, et chef du Département d’Obstétrique-Gynécologie de l’Hôpital Sacré-Cœur de Montréal, de 1995 à 1997.
  • Vice-président du Conseil des Médecins, Dentistes et Pharmaciens, du Centre hospitalier Fleury, puis du C.S.S.S.A.M.-N., de 2003 à 2010.
  • Professeur adjoint de clinique du Département d'Obstétrique-Gynécologie de l'Université de Montréal, de 1979 à 2003.
  • Responsable du programme de Résidence en Médecine Familiale, auprès du Département d'Obstétrique-Gynécologie de l'Université de Montréal, de 1994 à 1997. 
  • Professeur adjoint de clinique du Département d'Obstétrique-Gynécologie de l'Université McGill, de 2004 à aujourd’hui.
  • Responsable des stages de perfectionnement des résidents seniors et fellows du Département d’Obstétrique-Gynécologie de l’Université Mc Gill, en laparoscopie et hystéroscopie opératoire, de 2004 à 2014.
  • Pratique privée, au Centre Bois-de-Boulogne de Montréal, de 1980 à 2005.
  • Pratique privée au groupe Opmédic de Laval, de 2005 à 2012.
  • Pratique privée à l’Édifice Médical Fleury (2320 rue Fleury est) dans le quartier d'Ahuntsic-Montréal-Nord de 2005 à aujourd'hui

INTÉRÊTS

  • Développement des techniques de chirurgies avancées  de laparoscopies et hystéroscopies, depuis 1990.
  • Réalisation de chirurgies complexes par laparoscopie comprenant des hystérectomies totales vaginales et subtotales assistées par laparoscopie, des libérations d'adhérences et traitements d'endométriose sévères.
  • Spécialisation dans le traitement de l'endométriose à un stade avancé et des fibromes utérins, par laparoscopie, ainsi que dans le traitement des saignements utérins excessifs par hystéroscopie (ablation globale de l'endomètre de type Novasure, exérèse de fibromes et polypes utérins sous-muqueux par méthode Myosure).
  • Auteur du site internet de gynécologie : http://gynecomedic.com,  de l'Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal, et du Centre hospitalier Fleury, de 1996 à 2010.
  • Auteur du site internet Dr Gilles Desaulniers: http://gynecomedic.com de 2005 à aujourd'hui.

Dre Valérie To

Dre Valérie To est diplômée de l'Université McGill, où elle a terminé sa spécialisation en obstétrique et gynécologie en 2015. Elle a ensuite complété un fellowship de renommée internationale au Centre for Advanced Reproductive Endosurgery (C.A.R.E.), à Sydney en Australie, où elle a développé durant deux ans une expertise en chirurgie gynécologique endoscopique et en chirurgie de la reproduction. Dre To s'est jointe cette année au CIUSSS du Nord-de-l'île-deMontréal et à ce titre travaillera à l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, au Centre Hospitalier Fleury et l'Hôpital Jean-Talon.

Dre To se spécialise dans l'approche minimalement invasive de la chirurgie de la reproduction, dans le traitement de l'endométriose, de l'infertilité, des saignements utérins anormaux et des fibromes comprenant la myomectomie et l'hystérectomie par laparoscopie.

Elle est membre du American Association of Gynecologic Laparoscopists (AAGL) et de la World Endometriosis Society (WES) où elle a récemment présenté ses travaux de recherche. Elle collabore également avec le Canadian Society for the Advancement of Gynecologic Excellence (CanSAGE) et l'Australasian Gynaecological Endoscopy Surgery and Society (AGES).

Dre Caroline Lachance

Dre Caroline Lachance a obtenu son doctorat de médecine en 2012 à l’Université Laval à Québec. Elle a par la suite complété sa résidence en obstétrique-gynécologie en 2017 à l’Université Laval. Lors de sa dernière année de résidence, Dre Lachance a reçu 3 prix pour ses habiletés chirurgicales et son dévouement (Award for Excellence in Female Pelvic Medicine and Reconstructive Surgery – AUGS, Recognition of Excellence in Minimally Invasive Gynecology – AAGL, Resident Achievement Award – The Society of Laparoendoscopic Surgeons). Dre Caroline Lachance a obtenu sa certification du Collège Royal des Chirurgiens du Canada en 2017 en obstétrique-gynécologie. Elle a par la suite fait 2 ans de formation complémentaire (fellowship) dans le réseau de l’Université McGill en urogynécologie et chirurgie de reconstruction pelvienne. Dre Lachance s’est jointe en 2017 au CIUSSS du Nord-de-l’île-de-Montréal et travaille à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, au Centre Hospitalier Fleury et à l’Hôpital Jean-Talon.

Les intérêts principaux de Dre Caroline Lachance sont les prolapsus d’organes pelviens (descente de vessie, d’utérus, de rectum et de vagin), l’incontinence urinaire (à l’effort ou d’urgence) et le syndrome de vessie hyperactive. Elle voit également d’autres cas d’urogynécologie tels que les fistules génitales, l’incontinence fécale, les infections urinaires à répétition, le syndrome de vessie douloureuse/cystite interstitielle, etc. Dre Lachance contribue à l’avancement des connaissances en participant à des projets de recherche. Présentement, elle reçoit une subvention  de la Fondation Canadienne de la Santé des Femmes afin de trouver un meilleur moyen de prédire quelles femmes vont développer de l’incontinence urinaire après avoir subi une chirurgie correctrice de prolapsus pelvien.

Loading...